#Le yoga Kundalini, les portes du bonheur

 

TESTÉ ! LE YOGA KUNDALINI
Ou la position du serpent endiablé qui a dévoré un chien en faisant la danse de la chandelle
au Centre Bandha Yoga avec Anne Bianchi.

Samedi 20 janvier. C’est le grand jour. Je me suis inscrite à un atelier de yoga kundalini. Ok j’avoue… d’une part car c’était à côté de chez moi, et d’autre part, parce qu’une amie prépare un atelier de kundalini et que je ne voulais pas passer pour la blaireaute de service, en mode « hein ?! Quoi ???
La-position-du-serpent-endiablé-qui-a-dévoré-un-chien-en-faisant-la-danse-de-la-chandelle ? ».

Alors oui, c’est à 5 minutes à pied de chez moi, et c’est aussi peu glorieux de l’admettre, que d’aller chez le dentiste-d’à-côté, sur le principe du « cool je peux partir deux minutes avant l’heure du rdv, ça me laisse plus de temps pour regarder mon épisode de Billions ». Prix à payer : il a voulu m’ôter une supposée carie, sans certitude et à l’arrache.  Hum… Ça m’apprendra !

Retour à l’atelier : j’étais impatiente comme une puce qui a trouvé un nouveau chien, prête à recevoir le kundalini en moi ! La sève montait… J’avais maté la veille une vidéo sur Youtube pour savoir si je pouvais y aller un peu maquillée : oui, oui, j’avoue. Futilité quand tu nous tiens* !

Arrivée au Bandha Yoga studio : l’endroit est magique. Une magnifique verrière, rend l’endroit paisible décoré avec goût par la maîtresse des lieux et avantage non négligeable, situé en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés. Le rêve…

Les tapis sont déjà installés avec des couvertures. C’est parti pour plus de 2H et demi ! La voix, l’attitude paisible de Anne est une invitation à une bonne pratique.

Douce, intense et agréable. Il y a de la musique, les indications sont claires. L’idée est de reconnecter son cerveau à son corps grâce à des enchaînements de postures, mantras, pranayama… 

… heeeeuuuuu….

Elle nous explique le principe des chakras et du chemin de l’énergie vitale : toutes nos cellules doivent être en harmonie.  

[Nota bene interdit aux moins de 18 ans : on me dit qu’il s’agit d’un yoga tantrique. QUoOi ??? Ou l’art de capter l’attention de la foule ^___^

Tout s’éclaire.

L’atelier se termine par des méditations ; on se sent heureuse, apaisée et reconnectée. Après le thé servi par notre douce hôte, j’ai senti une vague d’énergie positive et notamment créative. Me voilà reboostée ! En sortant de là, en lévitation avec moi-même, je me sentais prête à me connecter à ceux qui m’entouraient… Mieux qu’un ecsta ! Là, sur mon nuage,  je passe la porte cochère
et KRÄÄ ! Le parapluie d’une dame s’ouvre en plein dans ma tronche !!!

MORALITÉ :
2h30 de sudation psycho-active pour 30 secondes de zenitude totale…

Ça, c’est Paris !

Et pour réserver un cours ou s'inscrire à un atelier, c'est par ici : 
bandhayoga.paris


(*) : Petite parenthèse sudoripare : ayant beaucoup pratiqué le yoga bikram, je peux vous dire qu’une heure de pratique dans une salle chauffée à 40°C a raison de TOUT !
Votre tenue, votre maquillage, vos cheveux et même votre dignité…
car parfois, les gouttes de sueur volent et paf ! Vous retombent sur le bras, voire pire…

Je vous ai parlé de mon voisin de séance, digne descendant de l’ours brun ? Non ??!!!!