#Ma sélection de livres pour l’été 2019…

… mes coups de cœur

 
Illustration mouche cousue - lecture sous un pin parasol Sud de la France

Illustration mouche cousue - lecture sous un pin parasol Sud de la France

Ahhhh l’été, le soleil, le corps chaud, la marque du maillot, les glaces, le rosé bien frais et surtout un bon bouquin dans son sac de plage.

 

On lit quoi cet été sous les cocotiers (bon ok ! pin parasol si vous préférez mais ça rime moins bien ^^)

 ♡♡♡♡♡♡ 

Roman – dystopie - écologie

 

La mer monte de Aude le Corff (ed stock)

Ce roman d’anticipation sur fond de question environnementale est vraiment une belle surprise.

2042. Lisa vit dans un Paris réinventé. A la suite de catastrophes naturelles, la civilisation a dû s’adapter. Des espaces urbains repensés, des logements connectés, des cancers gommés, le vieillissement effacé, des drones et des livres dématérialisés peuplent ce nouveau monde.

1990. La mère de Lisa, Laure, va tenter de survivre à une brutale rupture amoureuse.

Une intrigue, aucunement moralisatrice mais émouvante et joliment menée, questionne le lecteur sur la cité de demain. J’ai adoré.

 

Roman autobiographique

Manifesto de Léonor de Récondo (éd Sabine Wespieser) 

L’autrice nous emmène chambre 508. Dernière nuit de son père en soins palliatifs. 

A aucun moment tire-larmes, ce magnifique récit mêle deux narrations, l’histoire de Félix, son père, et celle d’Ernest Hemingway. Son enfance, sa famille, la guerre civile espagnole, l’art, l’amour peuplent se roman lumineux et délicat.

 

 

Roman – thriller psychologique

 

Deux sœurs de David Foenkinos (Ed Gallimard) 

Mathilde.

Agathe.

Deux sœurs. Un chagrin d’amour inattendu va pousser Mathilde dans une sévère dépression et révéler ainsi sa troublante personnalité.

L’auteur nous livre ici un thriller psychologique terrifiant.

  

 

Roman américain – Ségrégation

 

Le chant des Revenants de Jesmyn Ward (Ed Belfond) 

Cette histoire envoûtante se situe dans la communauté noire sud-américaine. Ce roman à trois voix nous plonge dans un Mississipi rongé par le racisme, la drogue et la pauvreté. 

Formidable !

 

Roman 

 

Les sept mariages d’Edgar et Ludmilla
de Jean-Christophe Rufin

(ed Gallimard) 

Edgar, jeune français, rencontre Ludmilla, qui rêve de quitter son village ukrainien.

L’amour de ces deux êtres sur fond d’opéra, de carrières, d’escroqueries est ponctué par les mariages et les divorces. Comme le titre l’indique, il y en aura donc 7. Cette merveilleuse histoire d’amour  m’a passionnée pendant les ¾ du livre ...  cependant, malgré la symbolique du chiffre 7, la profusion de ces « je t’aime, moi non plus » aura fini par m’emporter dans une certaine lassitude.

 

 

Roman noir

 

Luca de Franck Thilliez (ed fleuve) 

Excellent polar autour du thème de l’intelligence artificielle. Rien à dire il est juste parfait. 

 

Sur le même thème, j’ai également lu M, le bord de l’abîme de Bernard Minier (ed XO). J’ai été plutôt déçue. Alors que ses autres romans tels que Glacé, Nuit, Sœurs sont extrêmement bien ficelés. 

 

Surface de Olivier Norek (ed Michel Lafon) 

Une gueule cassée, une découverte macabre, des secrets enfouis… Surface est un polar riche en suspense et en rebondissements. 

Absolument génial !

 

**** 

Passez un bel été,

Bonne lecture à toutes et tous !

**** 

C’est tout lu,

C’est mouche cousue !